fbpx

 

Dans cette vidéo, je présente les résultats de la recherche sur les liens entre argent et bonheur, en abordant les derniers travaux sur le sujet. Découvrez également comment dépenser votre argent pour favoriser le bonheur.

 

Transcription

Introduction

On s’est tous déjà posé la question de savoir ce qu’on ferait si on gagnait au loto. Vous, vous feriez quoi par exemple ? Partir et en voyage ? Vous achèteriez une voiture ? Vous démissionneriez ? Vous feriez plaisir à votre famille et à vos amis ? Tout ça, ça nous amène à la question de cette vidéo : est-ce que l’argent fait le bonheur ? On a tous notre avis sur la question, et en fait on a tous plus ou moins tort, mais aussi tous plus ou moins raison sur le sujet.

Salut, c’est Bastien de Se-Réaliser, et aujourd’hui dans cette vidéo on va aborder le sujet de l’argent de la thune, de la moula, et du bonheur ! Et bien sûr je vais vous donner quelques conseils… Pas pour gagner plus, désolé ce n’est pas vraiment le credo de la chaîne. Donc si vous voulez savoir comment gagner 50 000 euros par mois de chez vous sans rien faire, vous pouvez aller voir ailleurs. Ici, je vais plutôt vous donner des conseils sur la manière de dépenser votre argent pour favoriser le bonheur. Allez, c’est parti !

Ce qui est mesuré dans les études

Alors depuis peu, la recherche nous apporte des réponses assez précises sur le lien entre argent et bonheur. Et comme d’habitude, pour qu’on soit bien d’accord et qu’il n’y ait pas de malentendu; il faut savoir ce qu’on mesure et définir ce qu’on mesure. Donc le bonheur dans les études qui nous intéressent aujourd’hui c’est deux choses :

  1. Le bien-être émotionnel. Ça, c’est la qualité des expériences au quotidien que vous allez avoir : la joie, la tristesse, le plaisir, la colère, etc.
  2. La satisfaction dans la vie. Ça c’est l’évaluation globale qu’on se fait de sa propre situation. Est-ce qu’on est satisfait de sa vie en général ou pas.

Et c’est ça qu’on va tenter de connecter au niveau de revenu annuel d’un individu ou d’un foyer.

L’étude de Kahneman & Deaton

Alors, voyons les études faites par des économistes dans un premier temps. La première étude d’ampleur date de 2010 et a été faite par deux prix Nobel d’économie : Daniel Kahn et Angus Deaton. Sa portée est un peu limitée parce qu’elle s’intéresse à 1000 individus aux États-Unis. Mais ça donne quand même une première idée générale du lien entre l’argent et le bonheur. En gros nos deux prix Nobels ont obtenu les résultats suivants :

  • Premièrement, la satisfaction dans la vie augmente jusqu’à un niveau de revenus de 120 000 dollars par an assez fortement. Après ça continue à augmenter, mais c’est beaucoup plus léger.
  • Deuxièmement, le bien-être émotionnel va s’améliorer jusqu’à 75000 dollars par an et plus après.
  • Enfin troisièmement plus les revenus sont faibles, plus la souffrance émotionnelle augmente. En gros, moins on gagne d’argent, plus on a de chances de faire l’expérience du mal-être et du stress.

Il y a 10 ans c’était la première fois qu’on avait un lien clair entre argent et bonheur et ça a fait couler beaucoup d’encre à l’époque.

L’étude de Jebb et al.

Mais vous me direz, et vous aurez raison, que c’est un peu court comme résultat. Heureusement, on a eu plus de détails après. Notamment avec une étude publiée en 2018. Là, les chercheurs ont déployé les grands moyens :1,7 millions de personnes interrogées dans 164 pays via l’enquête annuelle du bonheur de Gallup. Pour bien comprendre les résultats, gardez en tête que les chiffres que je vais vous donner sont individualisés et prennent en compte le niveau de vie par pays. Ça aboutit à un revenu annuel en équivalent dollar.

Alors commençons par les chiffres au niveau mondial. En moyenne, où qu’on soit sur la planète, la satisfaction dans la vie va augmenter et elle va saturer à peu près un niveau de revenus de 95000 dollars par an. Deuxièmement, les émotions positives augmentent aussi avec les revenus jusqu’à ce qu’on atteigne à peu près 60 000 dollars par an. Et là, ça va plafonner. Et enfin, pour terminer, plus on gagne d’argent plus les émotions négatives vont baisser. Et ça c’est vrai jusqu’à 75000 dollars par an environ.

Les chiffres en Europe

Ensuite on peut regarder un peu plus en détail pour voir ce qui se passe dans certains pays ou certaines régions du monde. En clair, en comparant différentes zones géographiques, on voit qu’on a des effets
de saturation du lien entre argent et bonheur. Et cette saturation elle arrive plus tard dans les pays riches. En gros ça veut dire qu’il faut plus d’argent pour arriver au même stade dans les pays riches. Gardez bien en tête ici que le coût de la vie a été pris en compte et que ça a été annulé. Donc même en annulant cette variable, le bonheur coûte plus cher en France qu’au Vietnam par exemple.

Alors cette étude elle confirme et elle précise les résultats de l’étude précédente par les deux prix Nobel. Malheureusement, on n’a pas des données par pays. Donc ce n’est pas assez précis pour que je puisse vous donner les éléments sur la France ou la Belgique. Mais on a des chiffres sur l’Europe de l’Ouest et voilà ce que ça donne :

  • La satisfaction dans la vie augmente avec les revenus. Elle sature à peu près à 100000 dollars par an.
  • Les émotions positives augmentent aussi avec les revenus, mais là ça plafonne à partir de 50000 dollars de revenus annuels.
  • Et enfin les émotions négatives baissent quand les revenus augmentent jusqu’à à peu près aussi 50000 dollars par an.

Donc au niveau satisfaction en Europe de l’Ouest c’est un peu au-dessus de la moyenne mondiale. Mais pour l’aspect émotionnel c’est plutôt mieux puisque en fait on arrive plus vite à saturation. Ça veut dire que ça coûte moins cher pour se sentir bien en Europe qu’ailleurs dans le monde en moyenne.

Le lien entre revenus mensuels par foyer et bonheur

Alors pour rendre ça plus concret, dites-vous que si vous gagnez 4000 dollars par mois vous êtes à peu près au max au niveau émotionnel, et que si vous gagnez 8000 dollars par mois votre satisfaction dans la vie va commencer à plafonner. Et gardez en tête qu’on parle de revenus par personne ici.

Donc si vous êtes en couple et que vous avez par exemple deux enfants, il faut faire un petit calcul. Il faut multiplier le revenu annuel par foyer par la racine carrée du nombre de personnes dans le foyer. Imaginons que vous êtes en couple et que vous avez deux enfants. On va donc multiplier 8000 dollars par la racine carrée de 4. Ça nous donne 2. Ça fait donc deux fois 8000 dollars, soit 16000 dollars par mois. Et si vous gagnez cette somme là, vous êtes au max de ce que vous apporte l’argent au niveau du bonheur. Et bravo parce que vous faites partie d’une petite très petite minorité.

De quelle manière l’argent influence-t-il le bonheur ?

Même si tout ça ça commence à nous donner pas mal d’infos et d’indices sur le lien entre argent et bonheur, d’autres chercheurs ont continué à approfondir le sujet et à creuser un petit peu pour avoir plus d’informations. Par exemple, il y a une étude récente qui a été publiée par Jachimowicz et collaborateurs en 2022 et qui apporte deux informations complémentaires :

  • Premièrement, l’argent réduit le stress. En fait, même si on gagne bien sa vie on va avoir des frustrations, des complications, des problèmes au quotidien, mais par contre on va y réagir de manière moins intense et moins négative. Donc l’argent ça crée une espèce de sas de protection face aux problèmes du quotidien.
  • Deuxième résultat de l’étude l’argent donne plus de contrôle. En fait, quand on a plus de moyens on a évidemment plus de levier pour contrôler les événements et désamorcer les situations difficiles ou désagréables. Donc avoir plus d’argent, ça veut pas dire qu’on rencontre moins de problèmes, mais par contre ça veut dire qu’on peut les résoudre de manière plus simple et qu’on peut les résoudre plus rapidement.

Bon d’accord ça peut paraître un peu évident, mais c’est toujours mieux d’avoir des données précises pour valider des ressentis et des a priori. Dans la même étude, les chercheurs ont aussi montré ce n’est pas parce qu’on gagne mieux sa vie qu’on ne fait pas appel à sa famille ou à ses amis pour résoudre des problèmes. C’est exactement pareil que pour des gens qui gagnent moins d’argent. Et puis aussi, ceux qui gagnent plus vont plus facilement utiliser l’argent pour résoudre leurs problèmes. C‘est plus le réflexe de se dire « je me paye quelque chose pour enlever ce souci, ce stress, ce problème-là » .

L’effet de l’argent a-t-il une limite ?

Alors, il une autre étude dont je voulais vous parler, et c’est celle de Killingsworth qui a été publiée en 2021 et qui a suivi 33 000 employés américains en mesurant leur bien-être quotidien via une
application. Pour faire simple, les participants recevaient des notifications via une application sur smartphone à des moments aléatoires de la journée. À chaque fois, ils devaient dire ce qu’ils faisaient juste avant de recevoir la notification, et aussi écrire leur état émotionnel, leur bien-être et leur satisfaction dans la vie à ce moment-là.

Alors tout ça ça a donné un million 1725994 mesures et rapports pour 33 391 employés américains qui étaient âgés de 18 à 65 ans. Ce qui est intéressant ici, c’est qu’il n’y a pas de plafond, il n’y a pas de limite à la satisfaction dans la vie. Elle continue à augmenter au-delà 75000 dollars par an au niveau des émotions. Par contre, on retrouve des similarités avec les études précédentes. C’est-à-dire que sous 80000 dollars par an l’argent est plus efficace pour faire baisser les émotions négatives. Pour les émotions positives, l’effet de l’argent est beaucoup plus important au-delà de 80000 dollars par an. Donc on a une espèce de
dichotomie avec ce seuil de 80 000 dollars par an.

Autre fait intéressant, plus on gagne d’argent, moins on a le sentiment d’avoir le temps de faire ce qu’on a à faire au quotidien. Et puis enfin, ceux qui ont moins d’argent sont généralement plus heureux s’ils pensent que l’argent n’est pas important pour être heureux. À l’inverse, ceux qui ont plus d’argent vont être plus heureux s’ils pensent que l’argent est important pour être heureux. Donc là, on a pas mal de compléments d’information.

En fait, la différence de résultat par rapport aux études précédentes vient probablement des échelles de mesures utilisées. D’où l’importance de bien définir les choses en amont avant de faire des recherches sur le terrain, parce que si on ne mesure pas tout à fait la même chose, on ne va pas avoir tout à fait les mêmes résultats.

Résumé du lien entre argent et bonheur

Bon, je vais essayer de vous résumer un peu les choses. En fait, on ne sait pas vraiment si l’effet de l’argent sur le bonheur plafonne au-delà d’un certain niveau de revenu. Par contre, ce qui est sûr, c’est qu’à minima au-delà d’un certain seuil l’effet de l’argent sur le bonheur va ralentir. Et de toute façon plafond ou non, il faut savoir une chose : le lien entre argent et bonheur suit une échelle logarithmique. Alors qu’est-ce que ça veut dire ça ? Ça signifie qu’il ne faut pas raisonner en valeur brute, mais en proportion.

En clair il y a autant de différence de bonheur entre deux personnes qui vont gagner respectivement 20 000 euros par an et 60 000 euros par an, qu’entre deux personnes qui vont gagner 60 000 euros par an et 180 000 euros par an. En fait c’est la proportion qui compte. Donc c’est le x3 qui compte ici et non le fait de gagner x milliers d’euros de plus. Et donc plus on va gagner d’argent, plus augmenter son bonheur grâce à l’argent va coûter cher. En fait, c’est assez logique :10 000 euros de plus par an pour quelqu’un qui gagne 20 000 euros par an, ça change la vie. 10 000 euros par an pour quelqu’un qui gagne déjà 100 000 ou 150 000 euros par an, ce n’est pas grand chose finalement.

Donc pour résumer on peut dire quatre choses sur le lien entre argent et bonheur :

  1. Ce lien va ralentir avec l’augmentation des revenus
  2. Il dépend du pays dans lequel on vit, même quand on prend en compte le coût de la vie
  3. Le lien dépend de l’importance qu’on attache à l’argent et à son impact sur le bonheur. En fait, si on attache trop d’importance à l’argent on va avoir un effet négatif du bonheur puisqu’on va beaucoup s’appuyer sur la comparaison sociale. On va se comparer aux autres. On va se dire : « il gagne plus que moi / je gagne moins que lui  » , etc. Et donc ça ça va avoir un impact négatif sur le bonheur.
  4. Dernier élément, au-delà d’un certain seuil (qui est très élevé) l’argent peut avoir un effet négatif sur le bonheur. Quand on gagne pas mal d’argent, on a souvent moins de temps, on a trop de choix on peut faire trop de choses. Donc plus on va augmenter ses revenus, plus on va augmenter ses responsabilités (en général) et donc le temps consacré au travail va un petit peu manger tout le reste. Et ça, ça fait qu’au-delà d’un certain revenu annuel, augmenter encore ses revenus ça va avoir un effet très limité voire contre-productif.

Et puis il faut quand même le dire :  l’argent c’est un facteur parmi d’autres. Si vous pariez tout sur l’argent pour être heureux, ça va être très vite limité. Et autre chose aussi, le bonheur peut influencer niveau de revenu. Plus on est heureux, plus on va voir de bonnes relations, plus on va avoir d’opportunités. Donc ça, ça peut vraiment faire avancer une carrière et donc faire augmenter les revenus. Gardez bien en tête que l’argent seul n’achète pas du bonheur. Ça peut enlever des limites, enlever des soucis, améliorer le quotidien, ouvrir des opportunités, mais ça a des limites. Quelqu’un qui a beaucoup d’argent mais qui n’a pas de projet, pas de passions, pas de relations saines, ça va très très vite s’essouffler.

Comment dépenser son argent pour être heureux ?

En fait l’argent c’est un moyen de se dégager des leviers pour plus de bonheur, mais c’est pas du tout automatique. Et si on veut que l’argent ait un impact sur le bonheur, il faut savoir comment le dépenser intelligemment, justement pour avoir un effet positif sur la satisfaction et les émotions.

Alors parlons-en justement. Comment est-ce qu’on peut mieux dépenser son argent pour être heureux. Déjà, soyons clairs tout de suite, il faut gagner suffisamment d’argent pour éviter les fin de mois difficiles, les galères, les repas sautés, etc. Et tous ces problèmes, tous ces soucis concernent quand même pas mal de monde. Alors si vous vous avez la chance de ne pas être dans cette situation et que niveau logement, nourriture, facture d’électricité de gaz, etc., vous avez assez pour tout payer, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Alors une première piste pour dépenser son argent intelligemment pour être plus heureux, c’est le fait de dépenser pour les autres. La recherche montre justement que quand on dépense pour les autres, les amis, les associations, etc., on en tire toujours plus de satisfaction, plus de bonheur, que quand on dépense pour soi-même.

Deuxième piste, ça va être de dépenser pour des expériences. Quand on s’achète des expériences, que ce soit des voyages, des concerts, des cinés etc., c’est toujours mieux au niveau du bonheur que de s’acheter des objets. Parce qu’en fait ça permet de créer des expériences positives, de les partager avec les autres et ensuite de se remémorer ses souvenirs positifs indéfiniment. Donc quand vous achetez une nouvelle télé par exemple, vous allez très vite vous lasser, vous habituer. Alors qu’avec les expériences, vous pouvez toujours réactiver ces souvenirs positifs, en reparler, les repartager. Et donc ça, ça fait que c’est beaucoup plus positif et que c’est un impact beaucoup plus fort sur le niveau de bonheur.

Une autre piste pour bien dépenser son argent, ça va être de dépenser pour apprendre de nouvelles choses, pour développer des compétences. En fait, quand on dépense de l’argent pour progresser, pour apprendre, pour évoluer, en gros pour travailler sur soi, ça apporte plus de bonheur que quand on dépense pour des objets par exemple. Donc n’hésitez pas à tester nouveau hobby, à suivre des cours en ligne, à faire des choses, des activités nouvelles qui vous plaisent et qui peuvent être payantes. Elles peuvent vous permettre de développer votre sentiment d’efficacité personnelle, votre épanouissement personnel, et donc votre bonheur.

La dernière piste est de dépenser de l’argent pour s’acheter du temps. En fait, si vous gagnez du temps sur certaines choses vous pouvez vous payer des expériences, vous pouvez apprendre de nouvelles choses. Par exemple, si vous achetez un lave-vaisselle et bien c’est du temps de gagné pour faire des choses beaucoup plus épanouissantes pour vous. Et donc ça, ça va jouer sur le bonheur. Même chose, si vous pouvez vous payer le luxe d’être à temps partiel et que ça compte pour vous, et bien ça vous dégage du temps pour faire d’autres choses. Si vous avez un niveau de salaire qui vous convient quand même, baisser vos revenus potentiels pour les réinvestir en temps pour vous épanouir est un bon calcul.

Conclusion

Voilà, on arrive enfin à la conclusion. Alors au final, est-ce que le bonheur ça s’achète ? La réponse, c’est quand même plutôt « oui » . Mais alors attention, ce n’est pas systématique. Ça dépend de où vous en êtes en termes de revenus et ça dépend aussi de votre vision des choses et de la manière dont vous dépensez votre argent.

Et puis quoi qu’il arrive, pour l’immense majorité d’entre nous, on est loin d’être au maximum de ce que l’argent peut nous apporter en termes de bonheur. C’est à dire qu’on n’a pas un niveau de revenu suffisamment élevé pour arriver à un éventuel plafond. Donc il ne vaut quand même mieux pas tout miser sur l’argent pour être heureux, parce que non seulement la probabilité qu’on arrive au plafond est assez faible, mais en plus, plus on va gagner d’argent, moins l’argent en plus va nous apporter du bonheur supplémentaire.

Donc je pense que vous l’aurez compris, l’essentiel c’est de bien dépenser son argent une fois qu’on a satisfait ses besoins de base. Mais je sens que vous avez besoin d’un autre exemple de dépense intelligente et positive pour augmenter le bonheur. Admettons vous souhaitiez développer de nouvelles compétences, apprendre de nouvelles choses, tout en soutenant le travail de quelqu’un, en aidant quelqu’un. Et bien, vous pouvez acheter mon livre ! Et j’ai même encore mieux, vous pouvez l’acheter pour l’offrir à quelqu’un, et alors là vous cochez vraiment toutes les cases !

Plus sérieusement, si cette vidéo vous a plu et vous a appris des choses, je vous invite à la partager. Et puis n’hésitez pas à visiter le blog pour découvrir des articles, des podcasts, des outils sur tous les sujets liés au bonheur et à la psychologie positive. En fait tout ça, ça m’aide à diffuser la vulgarisation sur tous ces sujets qui touchent vraiment tout le monde. Donc ça peut être pas mal de partager ça autour de vous.

En tout cas, je vous remercie beaucoup d’avoir regardé cette vidéo et puis dites-moi en commentaire ce que vous vous pensez du lien entre argent et bonheur et de ce que ça représente pour vous. Le débat reste complètement ouvert et la science n’a pas encore tout à fait tranché sur le sujet.

Quant à moi je vous retrouve dans une prochaine vidéo et puis d’ici là restez proactif ! Salut !

Bastien Wagener

Docteur en psychologie et Maître-praticien PNL, je suis passionné à la fois par le développement personnel, mais aussi par la recherche sur les capacités et potentialités incroyables de l’être humain!

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
xaviier
17 jours plus tôt

Merci pour cet article/vidéo c’est vraiment intéressant d’en savoir plus sur les études qui ont été faite sur le sujet. Je suis d’accord avec toi, l’argent peut effectivement augmenter le bonheur, mais il ne faut pas tout miser là-dessus.

Aperçu du livre "Plus efficace & plus heureux" avec commentaires

3
0
Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à laisser un commentaire !x