Dans ce billet vous trouverez tous les informations pour calculer facilement votre composition corporelle ainsi que votre régime alimentaire en fonction de vos objectifs. Notre calculateur peut également être téléchargé au format excel si vous préférez disposer d’une version hors ligne. Nous allons, dans un premier temps, présenter les notions nutritionnelles et de santé qui sous-tendent le fonctionnement du calculateur. Nous vous proposons également une méthode pas à pas dans un autre billet pour organiser et mener à bien votre régime alimentaire grâce à ce calculateur (selon les principes présentés ici).

 

Quelques notions importantes

Voici les quelques notions à connaître pour calculer votre régime alimentaire.

La composition corporelle

  • Masse maigre : vos tissus hors graisses (organes, muscles, os), en kilogrammes.
  • Masse grasse : votre tissu adipeux en kilogrammes
  • Pourcentage de gras : votre proportion de tissu adipeux par rapport à votre poids. On peut le calculer avec différents outils, de manière plus ou moins précise :
    • Scanner DXA (anciennement DEXA)
    • Pince adipeuse (plusieurs formules avec plus ou moins de points de mesure)
    • Mensurations (là aussi plusieurs formules existent)
    • Balance à impédance (les versions grand public sont peu précises)
  • FFMI (« Fat Free Mass Index » ou indice de masse maigre) : cet indice permet de mesurer à quel point une personne est musclée. On peut ainsi situer les individus et les comparer en prenant en compte la différence de taille. Un FFMI de 25 pour les hommes et de 21 pour les femmes constitue le maximum que l’on peut atteindre naturellement. On calcule le FFMI de la manière suivante (Kouri et al, 1995) :
    • FFMI = Masse maigre / (Taille en mètres)²
    • On peut ajuster les résultats pour les normaliser et éviter les trop grandes distorsions au-delà de certaines tailles (c’est le FFMI ajusté qu’on retiendra ici) :
      FFMI ajusté = Masse maigre / (Taille en mètres)² + 6,3 x (1,8 – Taille en mètres)

La consommation d’énergie

  • MB (Métabolisme basal) : énergie nécessaire au corps pour assurer son fonctionnement vital, hors activité physique et hors mouvement. La formule Katch-McArdle que nous retenons ici prend en compte le pourcentage de masse grasse pour évaluer le métabolisme basal et évite ainsi les surestimations qu’on retrouve dans les formules ne prenant en compte que le poids et la taille. Selon cette approche, le MB se calcule de la manière suivante:
    • MB = 370 + (21,6 x masse maigre)
  • DEJ (Dépense Énergétique Journalière) : énergie brûlée par le corps en une journée en prenant en compte le MB, l’activité physique et l’énergie nécessaire à l’absorption des nutriments de la nourriture. Selon la formule Katch-McArdle, on calcule la DEJ de la manière suivante :
    • DEJ = MB x Multiplicateur d’activité physique
    • Les multiplicateurs ajustés sont les suivants :
      • 1,1 : sédentaire (peu ou pas d’exercice)
      • 1,2 : légèrement actif (peu d’exercice – 1 à 3h par semaine)
      • 1,35 : modérément actif (exercice modéré – 4 à 6h par semaine)
      • 1,45 : très actif (exercice important – plus de 6h par semaine)
      • 1,6 à 1,8 : extrêmement actif (exercice très important – plus de 6h par semaine & travail physique)

 

Alimentation et planification

Dans un précédent article, nous avons vu l’intérêt des calories et des macronutriments dans toute démarche de perte ou de prise de poids. Rappelons simplement qu’une alimentation riche en protéines est à privilégier, afin de construire et de protéger la masse musculaire au détriment des réserves de graisses. En ce qui concerne les ratios proposés dans le calculateur, ils correspondent à ceux détaillés dans le billet portant sur un régime alimentaire flexible.

Toute la démarche pour planifier de A à Z un régime alimentaire est détaillée dans un autre article du site. Celui-ci explique également comment passer par plusieurs cycles de prise de masse et de perte de poids si l’objectif poursuivi l’impose. Vous y trouverez la liste des outils nécessaires pour dresser un bilan et préciser les objectifs à atteindre (dont le principal est le calculateur ci-dessous), ainsi qu’une démarche détaillée pour passer de votre but à sa mise en œuvre au quotidien. Le calculateur ci-dessous vous permet déjà de vous fixer des objectifs chiffrés.

 

Comment prendre ses mesures ?

diet-2-1323896-1598x1062

Une pince adipeuse vous permettra d’obtenir des mesures plus précises qu’un ruban ou qu’une balance à impédance.

Passons désormais à ce qui nous intéresse précisément dans cet article, le calcul de votre composition corporelle et de vos besoins en calories.

Plusieurs approches possibles

Pour mesurer votre pourcentage de gras, plusieurs approches sont possibles. Les balances à impédance sont de plus en plus courantes et donc souvent utilisées. Néanmoins elles sont très peu précises et ne vous permettront pas de vous situer correctement ni de suivre votre évolution corporelle de manière fiable au fil des semaines et des mois. Cela risque de fausser votre évaluation voire de vous démotiver ou de vous faire abandonner trop vite en pensant avoir atteint votre objectif. Pour en savoir plus, je vous invite à visionner l’excellente vidéo de Scilabus à ce sujet.

Une première manière alternative et simple de calculer votre taux de graisse consiste à mesurer la circonférence de certaines parties de votre corps. Les formules des YMCA et de l’US Navy donnent une indication sur le pourcentage de gras d’un individu avec un simple ruban de couturière. Vous pouvez les calculer sur ce site (vous pouvez trouver des rubans pour prendre vos mensurations plus facilement sur amazon à petit prix).

Une méthode plus précise consiste à utiliser un adipomètre (ou pince adipeuse) et à prendre la mesure de plis cutanés à certains endroits du corps en fonction du sexe de l’individu. Il suffit de quelques euros pour acheter un adipomètre sur Internet et obtenir des mesures bien plus précises que celles des méthodes précédentes. Vous disposerez alors d’un outil assez précis qui vous servira pendant plusieurs années. Vous pouvez trouver des adipomètres sur amazon à moins de 3€ ou acheter un adipomètre et un ruban de mesure ensemble pour environ 5€, frais de port compris.

Un adipomètre est bien moins cher et plus précis qu'une balance à impédance Cliquez pour tweeter

La mesure en 3 points

La méthode proposée ici se base sur la formule de Jackson & Pollock (1978, 1980) et consiste à prendre 3 mesures avec une pince adipeuse. Pour chacune d’entre elle, il est conseillé de recommencer 2 à 3 fois et de calculer la moyenne correspondante. Ce sont ces moyennes que l’on rentrera alors dans le calculateur. Le fait de mesurer les mêmes endroits à plusieurs reprises limite en effet grandement les erreurs. En fonction du sexe, voici les endroits où mesurer vos plis cutanés :

  1. Pectoral (hommes) / Triceps (femmes).
  2. Abdomen (hommes) / Supra-iliaque – au-dessus de la hanche (femmes).
  3. Cuisse (hommes & femmes).

Les vidéos suivantes peuvent vous aider à mieux comprendre comment prendre ces mesures :

Voici les formules utilisées en fonction du sexe (où S représente la somme des 3 mesures) :

  • Hommes : % de gras = 495/(1.10938-(0.0008267*S)+
    (0.0000016*S²)-(0.0002574*age))-450
  • Femmes : % de gras = 495/(1.089733-(0.0009245*S)+
    (0.0000025*S²)-(0.0000979*age))-450

Il vous suffit de rentrer vos mesures dans notre calculateur pour que votre taux de gras soit calculé automatiquement. Si toutefois vous aviez mesuré votre taux de gras par une autre méthode, vous pouvez également rentrer ce taux directement dans le champ prévu en choisissant « Autre » comme mesure de la masse grasse.

A quelle fréquence ?

Comme pour le poids, nul besoin de prendre ses mesures tous les jours : une évaluation hebdomadaire est largement suffisante. Étant donné le rythme auquel il est bon de prendre du poids ou de perdre de la masse grasse, il est inutile de prendre trop de temps à se mesurer, cela pouvant être démotivant. Le rythme du changement corporel préconisé est à la fois raisonnable et soutenable afin de favoriser la masse musculaire au détriment de la masse grasse, et ce de manière durable.

 

Calculateur

Sans plus attendre, voici notre calculateur qui vous indiquera votre de taux de masse grasse, de masse maigre, votre MB, votre DEJ, votre FFMI et votre apport conseillé en calories en fonction de votre objectif. Une version hors ligne au format excel est également téléchargeable ci-dessous.

Calculez vos besoins en calories en ligne : https://se-realiser.com/calculer-votre-composition-corporelle-vos-besoins-en-calories-et-en-macronutriments/#calculateur Cliquez pour tweeter

Téléchargez le calculateur au format excel

Tableaux de référence

Afin d’interpréter certains résultats, il faut les situer par rapport à la population générale et certaines valeurs de références (ces tableaux sont intégrés dans le fichier contenant le calculateur au format excel).

Pour vous situer en termes de FFMI, voici un tableau indicatif :

FFMI

Le taux de masse grasse n’a également pas la même signification en fonction du sexe :

TxGras

 

Continuer à s’adapter

Si ces mesures sont assez précises, votre métabolisme et vos besoins peuvent légèrement différer de ceux calculés ici. En effet, aucune formule n’est parfaite et précise à la calorie ou au gramme près. La génétique et l’environnement peuvent influencer votre métabolisme de base, la répartition de votre masse grasse, votre absorption de certains nutriments, etc. Aussi, partez sur la base proposée ici et ajustez ensuite le total calorique de votre régime alimentaire en fonction de vos progrès. Si vous prenez ou perdez du poids bien plus vite que les taux conseillés ici, il vous faudra effectivement intervenir pour être le/la plus efficace possible en ajustant votre apport calorique quotidien. Ces formules restent néanmoins très fiables et devraient vous éviter des ajustements massifs.

Enfin, avec l’évolution de votre poids et de votre taux de masse grasse au fil des semaines, vous devrez également recalculer votre apport calorique. En effet, si vous pesez 2 kg de muscle de plus ou de moins, vous aurez besoin de plus ou moins de calories par jour. De même, si une période plus active (ou plus sédentaire) arrive, il peut être bon de revoir temporairement ses apports à la hausse ou à la baisse.

De toute manière, vous constaterez très vite une stagnation ou une régression sur la balanceabacus-1193093-1280x960 si vous n’ajustez pas votre apport calorique au fur et à mesure de vos évolutions. Si vous atteignez un certain pourcentage de gras, il sera temps de stabiliser votre poids (si vous êtes satisfait(e) de votre physique), ou de recommencer un cycle prise de masse/sèche jusqu’à obtenir l’aspect voulu. Hors ajustements au démarrage pour coller au plus près au fonctionnement de votre corps, vous ne devriez pas avoir besoin d’ajuster votre alimentation avant 6 semaines.

 

Conclusion

Tout objectif mérite de se baser sur des données claires et aussi précises que possibles. Grâce à ce calculateur, vous serez en mesure de vous attaquer à votre perte de poids ou prise de muscle de manière sereine. Il vous faudra ensuite planifier votre régime alimentaire en élaborant des repas qui respectent la répartition de macronutriments proposée ici (avec un site comme les-calories.com par exemple). L’activité sportive est un aspect qu’il conviendra également de ne pas négliger, car elle permet de conserver ou de développer votre masse musculaire. Tout ceci est détaillé dans un autre billet du blog.

Faire un bilan et planifier pour atteindre un objectif prend toujours un certain temps, mais cela est rentable sur le long-terme pour obtenir les résultats escomptés. Prenez donc quelques minutes pour calculer des objectifs chiffrés, et lancez-vous pour enfin avoir le corps dont vous rêvez ! Les bénéfices en termes de santé seront bien évidemment au rendez-vous, mais l’effet sur la confiance en soi et la capacité à mener des projets seront tout aussi importants.

 

Livre nutrition flexible


Pour aller plus loin, consultez notre livre sur la nutrition flexible !

 

Avatar

Bastien Wagener

Docteur en psychologie et Maître-praticien PNL, je suis passionné à la fois par le développement personnel, mais aussi par la recherche sur les capacités et potentialités incroyables de l’être humain!

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

62 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Morsurie
Morsurie
2 mois plus tôt

Bonjour 🙂
Le calculateur me suggère 200g de protéine en sèche avec un déficit de 4%. Je fais 1m78 pour 78 kg avec 13% de matière grasse. Ca me parait vraiment énorme !

François
François
3 mois plus tôt

Bonjour merci pour ces conseils très très intéressant, je suis également intéressé pour avoir le mot de passe s’il vous plaît
Merci d’avance !!!
Bonne journée

Quentin
Quentin
3 mois plus tôt

Bonjour,
Document très intéressant, pourrais-je avoir le mot de passe s’il vous plaît?

DrXanthin
DrXanthin
4 mois plus tôt

Le multiplicateur d’activité 1.8 mènerait à près de 12heures d’entrainement hebdomadaire. Ce qui existe chez les sportifs de haut niveau dans la plupart des sports de compétition (football, basketball, tennis, natation, cyclisme, patinage artistique, etc). A raison d’une répartition de 4séances de 3heures par semaine, ce qui frôle le surentrainement et ne convient donc pas au culturisme/bodybuilding pour des raisons purement hormonales, hypertrophiques, protéinogenètiques. Sauf si bien-sûr vous vous dopez. Avec le multiplicateur 1.6 vous approchez de pas moins de 10heures d’activité physique, ainsi que 7heures pour x1.45. Je tenais à apporter ces précisions, il est donc fondamental de préserver… Voir plus »

DrXanthin
DrXanthin
4 mois plus tôt
Répondre à  Bastien Wagener

Je vois que vous êtes très réactif, merci d’avoir pris en compte mon commentaire ! En effet il est très pertinent de combiner différents types d’activité physique dans le cadre du développement personnel. La santé ne s’en portera que mieux en évitant ainsi les déséquilibres anatomiques. Le milieu compétitif (en dehors des compétitions de culturisme) possède des exigences qui mènent malheureusement les sportifs à des accidents et blessures. L’approche dont nous parlons ici se veut davantage médicale, générale. C’est ce vers quoi les professionnels de natation, tennis, football et basketball tendent à présent. Ce qui a entre autres pour effet… Voir plus »

Janvier
Janvier
6 mois plus tôt

Bonjour bravo pour l’article est-t-il possible d’avoir le mot de passe ? merci bonne continuation

Janvier
Janvier
5 mois plus tôt
Répondre à  Janvier

Merci à vous pour le mot de passe bonne continuation pour votre site.

Pourriez vous faire un article sur les ratios de macros en fonction du morphotype pour la sèche le maintien et la prise de masse merci d’avance.

Hicham
Hicham
6 mois plus tôt

Merci pour l’article , j’ai un petit soucis lors du calcul des mesures , si c’est possible un petit coup de main

François
François
6 mois plus tôt

Bonjour Bastien,
Merci pour ce travail très intéressant. Est-il possible d’avoir le mot de passe ?
Sportivement

Jordane
Jordane
1 année plus tôt

Bonjour merci pour ces conseils très très intéressant, je suis également intéressé pour avoir le mot de passe s’il vous plaît
Merci d’avance !!!
Bonne journée

david
david
1 année plus tôt

Bonjour
serait il possible d avoir le mot de passe du fichier svp???
david

trackback

[…] Une fois les mesures prises, il faut les rentrer dans une formule qui donnera le taux de masse grasse. La formule vous pouvez la trouver sur ce site. […]

David
David
1 année plus tôt

Bonjour, c’est très interessant. Pourrais je avoir le mdp s’il vous plait.
Merci beaucoup
David

Eleonore
Eleonore
1 année plus tôt

Bonjour,

Serait-il possible d’avoir le mdp du document s’il vous plait?
Merci 1000x d’avance,

Eléonore

Oliveira
Oliveira
1 année plus tôt

Bonjour,
Document très enrichissant et essentiel pour se lancer !
Est ce que c’est possible d’avoir le mot de passe s’il vous plaît ?

Olivier
Olivier
1 année plus tôt

Bonjour,

Après plusieurs lectures et utilisations de l’article et du calculateur.
Article très intéressant et surtout très complet. Il reprend tout le minimum à savoir!
Les liens en orange avec lien vers d’autres articles complète superbement bien l’article ci dessus.

Merci pour le calculateur, simple et efficace, il y’a juste à remplir les données et hop, ça fait le reste et en plus il fonctionne super bien!
Après si on veut ajuster la répartition des calories en fonction de l’objectif, mieux vaut utiliser le calculateur de cette article.
Bref, excellent boulot.

Bonne continuation.

Tarik
Tarik
2 années plus tôt

Bonjour,
Document très intéressant, pourrais-je avoir le mot de passe s’il vous plaît?

younes
younes
2 années plus tôt

bjr, pourriez vous m’envoyer le mdp par mail svp car lorsque j’ouvre le fichier impossible d’y entrer mes données. Merci et un grand bravo pour cet article très instructif que je partagerai.

Cordialement

Fred
Fred
2 années plus tôt

Pourriez vous svp me transmettre le mot de passe nécessaire au tableur excell.
merci par avance

Jess
Jess
2 années plus tôt

Bonjour, Article vraiment intéressant. Bon je savais les 3/4 mais ça fait du bien de lire ce genre d’article car très précis et complet. J’apporte néanmoins une petite info, concernant l’apport journalier en protéine. D’après une étude basée sur différents athlètes de body building, celle ci aurait démontré que 1,6g à 1,8g serait nécessaire pour conserver (en seche) et gagner (en prise de masse) en masse musculaire, sachant qu’il est important de rappeler qu’un excès (+2g) de protéines est dommageable à long terme pour les reins. J’espère ne pas être passé pour Mr Je sais Tout, ce n’était pas le… Voir plus »

Jess
Jess
2 années plus tôt
Répondre à  Bastien Wagener

Bonjour, Je vous mets le lien sur lequel je me suis basé pour le dosage de protéines dont j’ai fais mention. Après avoir fait quelques recherches, malheureusement, dans le domaine de la nutrition beaucoup d’études se contredisent et il est difficile d’être sur à 100%. Mais tous s’accordent à dire en effet, qu’une dose de 2g/kg de poids de corps est parfaitement admissible et sans effet néfaste pour notre corps. Pour faire part de ma petite expérience, la perte de gras est une tâche très longue et demande beaucoup de patience, il ne faut pas s’attendre à perdre 4% tous… Voir plus »

Jess
Jess
2 années plus tôt
Répondre à  Bastien Wagener

Bonjour,

Une erreur de ma part je pense, voici le lien http://www.fitnesslogik.com/combien-de-proteines-enfin-la-reponse-que-vous-attendiez/

J’ai bien reçu votre mail.

Marie
Marie
2 années plus tôt

C’est tout un art de connaitre toutes ces données sur nos besoins nutritionnels ! Un article très intéressant en complément d’autres informations comme par exemple les vidéos de Tibo https://www.muscu.com/que-faut-t-il-manger-pendant-la-seche-par-tibo-inshape/2/ notamment sur la nutrition durant la sèche après les conseils d’un professionnel sont nécessaires ! Bonne continuation.

Erick
Erick
3 années plus tôt

Salut,
tout d’abord bravo pour votre travail en général (j’ai pas tout lu :p) et pour ce calculateur en particulier, il est très bien !
Vous auriez pas une baguette magique pour déterminer mon % de masse grasse ? 😉
Parce que c’est tout une galère à estimer !
Surtout quand vous avez comme moi 48 ans, que vous avez repris le sport (muscu) depuis un an et demi, et que vous avez perdu 25 kilo sur la balance tout en prenant du muscle :p
Bref c’est la galère. je soupçonne être au alentour de 24% …
Bye

abbaci
abbaci
3 années plus tôt

je n’arrive pas a modifier le tableau excel , pouvez vous m’envoyer le mot de passe svp
Merci
Bonne continuation

henry
henry
3 années plus tôt

impossible de changer les chiffres dans le tableur excel , en le mettant en lecture seule , en modifiant le fichier , impossible
Est il donc possible d’avoir le mot de passe svp
Continuez ainsi

sandra
sandra
3 années plus tôt

bonjour,

un peu plus haut vous parliez des grammes de protéines et du coup je me demandais si concernant les glucides et les lipides c’était le même principes : 160 g de glucides n’équivaut pas a 160 g de pâtes et 30g de lipides n’équivaut pas a 30g d’huile par exemple

Tonio
Tonio
3 années plus tôt

Bonsoir ce calculateur me paraît être une merveille , pour ma part pratiquant de sport il les en tous cas !
mais je n’arrive pas à l’ouvrir en lecture seule sur la partie calories.
un mot de passe mes demandés … possibles de le connaitre ?
où il y a un autre moyen
merci

trackback

[…] Il vous faut 3 éléments de départ : Votre dépense énergétique, votre masse grasse, vos besoins quotidiens en macros. […]

frederic
frederic
3 années plus tôt

Merci de votre réponse très rapide, maintenant que j’ai toute les informations c’est partie .depuis votre billet , j’ai commencé a lire l’ensemble des étiquettes de mes produits alimentaires pour connaitre la part des micronutriments.
Je suis passé pour un fou dans la famille mais j’ai un objectif de seche de 12 kg pour janvier ( je dois être hospitaliser des que possible pour une arthrodése) c’est l’objectif fixé par le chirurgien. j’ai donc t
3 mois pensez vous que cela est réalisable et sans effet yoyo. Merci

frederic
frederic
3 années plus tôt

Bonsoir Monsieur,
Je suis perdu, quand vous parlez en gramme pour les micronutriments dans mon cas 148 G de proteines cela veut dire ex: deux steacks hachés de 80 g sachant que dans 100G il y a environ 20g de proteines (soit 40G pour 72kg) ou est ce 2 g de proteines par KG de poids soit environ 700 g ex:de viande par jour ?? merci de votre aide

Rima
Rima
4 années plus tôt

Bonsoir Bastien,
c’est quoi le mot de pass du calculateur excel?
Merci

Livre nutrition flexible

62
0
Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x