fbpx

La créativité n’est pas réservée à quelques personnes chanceuses, aux artistes ou aux designers. Nous sommes tous capables d’être créatifs et de générer des idées innovantes, originales, qui sortent des sentiers battus. Malheureusement, nous apprenons au fil des années à atténuer l’expression de notre fibre créative pour censurer très vite toute idée un peu « folle ». Cet apprentissage social, lié notamment à notre système éducatif, nous coupe d’une de nos plus grandes ressources.

À l’heure de l’automatisation massive des tâches, c’est pourtant cet aspect créatif qui représente de plus en plus la valeur ajoutée de l’homme par rapport à la machine. Mais heureusement, rien n’est irréversible. Il suffit de travailler avec quelques exercices pour ouvrir à nouveau les vannes de la créativité !

 

Laisser place à la pensée divergente

La capacité à trouver de nouvelles idées relève de la pensée divergente. Quand on « diverge », on essaye de produire le plus d’idées possibles. En effet, pour trouver de nouvelles idées, il faut en générer un maximum, de la plus basique à la plus farfelue. Il est nécessaire de reporter à plus tard le temps de la sélection et de la combinaison des idées.

Mais pourquoi faut-il en passer par là ? Cela s’explique simplement par le fait que nous commençons la plupart du temps par trouver des idées « faciles », « évidentes » et familières. En tant qu’adulte, nous avons tendance à nous corriger et à nous censurer, et donc à nous arrêter à ce premier jet. Ce n’est qu’en forçant les choses (pour dépasser nos automatismes) qu’on peut enfin s’aventurer sur des terres inexplorées. Sans cela, on tente de sélectionner les meilleures idées (pensée convergente) tout en les produisant. Cela revient à appuyer sur le frein tout en essayant d’accélérer. Plutôt contre-productif, n’est-ce pas ?

Si vous cherchez de nouvelles idées ou solutions, je vous invite donc à respecter les consignes suivantes :

  • Suspendre le jugement (pas d’évaluation des idées)
  • Viser la quantité
  • Rechercher au maximum les idées folles, farfelues
  • Chercher des combinaisons d’idées (élaborer sur les idées précédentes)

Une fois qu’un maximum d’idées a été trouvé, il est intéressant réserver un temps pour l’incubation. En laissant passer quelques heures ou quelques jours, notre cerveau aura l’opportunité de faire de nouvelles connexions entre ces idées.

 

L’exercice des 30 cercles

On peut travailler avec de nombreux exercices pour relancer sa créativité. Parmi les techniques existantes, l’exercice des 30 cercles est un outil très populaire et efficace. Il nous vient de Robert McKim, designer américain qui a notamment travaillé avec Tim Brown d’IDEO. Il permet, sur un problème simple, d’aller au-delà des 5 à 10 solutions évidentes et automatiques. Avec cet exercice, on se rend facilement compte de l’existence de ce premier obstacle, appris, qui limite notre capacité à partir en quête d’idées plus originales. On comprend alors qu’il faut « se faire violence » pour aller au-delà des premières pistes afin de générer des idées réellement intéressantes. Et ce sont ces idées qui seront susceptibles de donner naissance à des solutions réellement originales et pertinentes.

Objectif

Le défi des 30 cercles permet de reprendre confiance et de réaliser que nous possédons tous la fibre créative. Cet exercice peut aussi servir de démarrage à une session de travail sur un problème nécessitant une solution originale (c’est-à-dire un problème pour lequel il n’existe pas une unique solution pertinente).

Une fois l’exercice réalisé, on comprend mieux la différence entre convergence et divergence. Les blocages liés à l’autocensure deviennent, eux aussi, plus évidents.

Consignes

Imprimez la fiche ci-dessous (qui contient également les consignes détaillées de l’exercice). Votre but est de transformer autant de cercles que possible en objets reconnaissables en 3 minutes. Un des cercles peut par exemple être un smiley, un autre un ballon de foot, ou tout autre chose. Vous devez viser la quantité et non pas la qualité. Donc peu importe si votre ballon de foot est très réaliste ou plutôt schématique.

Télélchargez la fiche de l’exercice des 30 cercles

Après ces 3 minutes, répondez aux questions suivantes :

  • Combien de cercles avez-vous remplis ? Y en a-t-il 10, 15, ou même 30 ?
  • Avez-vous décliné un même thème sur plusieurs cercles ?
  • L’extérieur des cercles a-t-il été utilisé ?
  • Avez-vous « enfreint » les règles en combinant plusieurs cercles ?
  • Avez-vous été bloqué(e) ? Qu’est-ce qui vous a aidé à continuer, ou vous a au contraire empêché d’aller plus loin ?

 

Exercice complémentaire et conclusions

Quelque soit le résultat obtenu avec cet exercice, voyez-le comme un premier pas pour libérer votre créativité. Si vous avez pu facilement tout remplir, vous êtes déjà dans le bon état d’esprit. Si vous avez eu du mal à dépasser les 10 cercles, vous devrez travailler votre créativité encore et encore pour faire sauter ce « verrou » et libérer votre capacité à générer des idées. Pour ce faire, vous pouvez tenter l’exercice suivant :

  • Choisissez un objet du quotidien (ex : un parapluie), et trouvez-lui 20 utilisations différentes. Les premières seront évidentes, les dernières sans doute beaucoup plus farfelues !

L’important ici est de comprendre que pour un adulte, la pensée divergente nécessite bien souvent de sortir de sa zone de confort. Et quelque soit votre domaine d’activité, être capable de vous appuyer sur ce mode de pensée vous permettra de trouver de meilleures solutions à vos problèmes. En effet, comme le montre la recherche1, plus on a d’idées, plus on a de chances d’avoir des idées originales et intéressantes ! Aussi, si vous trouvez 10 idées pour répondre à un problème sur lequel vous travaillez, cherchez en 10 de plus. Une fois que vous aurez 20 idées, tentez d’en trouver encore 10 autres !

Au final, sachez que rien n’est jamais perdu. La créativité se travaille, comme toute autre compétence. Alors entraînez-vous et trouvez de meilleures idées pour résoudre les problèmes auxquels vous faites face !

 

Références

Voir les références
  1. Jung, R. E., Wertz, C. J., Meadows, C. A., Ryman, S. G., Vakhtin, A. A., & Flores, R. A. (2015). Quantity yields quality when it comes to creativity : A brain and behavioral test of the equal-odds rule. Frontiers in Psychology, 6.

Bastien Wagener

Docteur en psychologie et Maître-praticien PNL, je suis passionné à la fois par le développement personnel, mais aussi par la recherche sur les capacités et potentialités incroyables de l’être humain!

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Emma
6 mois plus tôt

Je viens de lire l’article sur comment stimuler sa créativité et je découvre cet exercice très intéressant. J’ai remarqué que plus je fais des tâches créatives, moins je suis bloquée, elle fonctionne comme un muscle et effectivement c’est surprenant les idées qui surviennent quand on se met en mode défaut. Est-ce que vous auriez un livre d’exercices sur la créativité à me conseiller ?

lili
lili
1 année plus tôt

Bonjour, suite a une réunion que je dois mener avec mon équipe en Centre Social car je dois être évaluer par les jury qui viennent en stage m’évaluer.
J’ai donc décidée d’utiliser la méthode des 30 cercles pour le démarrage de la réunion puis se lancer sur le bilan des actions sur le quartier.
J’aimerais avoir des propositions comment conclure cette étapes de 10 min d’exercice

Aperçu du livre "Plus efficace & plus heureux" avec commentaires

5
0
Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à laisser un commentaire !x