AppAApp

Voici une première critique de MOOC. Cette fois-ci c’est le cours « Apprendre à apprendre » proposé par les Drs Barbara Oakley et Terrence Sejnowski de l’Université de San Diego en Californie auquel nous allons nous intéresser. Il est totalement gratuit et j’ai pu le tester début 2015.

Le cours en quelques mots

L’objectif du cours est à la fois de connaître le fonctionnement général des processus d’apprentissage et d’expérimenter diverses techniques permettant d’améliorer ceux-ci. Il mélange donc des éléments théoriques (qui permettent de comprendre ce qui influe sur l’apprentissage) et des éléments techniques (qui permettent d’améliorer directement ses apprentissages au quotidien).

Ce MOOC s’adresse autant à des étudiants qu’à des professionnels, mais ne vise pas les spécialistes de l’apprentissage, même si ceux-ci apprendront sans doute quelques techniques ou éléments nouvelles. Toute personne en formation ou aimant apprendre de nouvelles choses et désirant améliorer son efficacité trouvera des choses intéressantes dans ce MOOC.

Le contenu

Le déroulement

Ce cours était à l’origine organisé sur 4 semaines une à deux fois par an, mais il est désormais accessible à tout moment de l’année. Disponible à la demande depuis le printemps 2015, la progression se fait maintenant au rythme de l’apprenant. Vous pouvez donc décider de travailler plus vite ou de prendre votre temps.

Le contenu repose sur des vidéos explicatives, suivies de lectures conseillées qui permettent d’aller plus loin. Celles-ci sont constituées d’articles de presse en ligne ou d’articles scientifiques plus poussés. La pratique des techniques présentées est également quelque chose d’important pour bénéficier de ce cours : l’idéal est donc d’avoir en parallèle commencé un apprentissage ou un travail sur lequel vous pourrez expérimenter les différentes techniques proposées. Ce cours ne devrait pas vous prendre plus de 3 à 4h par semaine, durée variable en fonction du nombre de vos lectures. Par ailleurs les enseignants vous proposent en bonus des interviews d’experts dans le domaines des apprentissages (scientifiques, chercheurs, enseignants, autodidactes, professionnels, etc.). Ce MOOC est ainsi facile d’accès et peu gourmand en terme d’investissement et peut constituer une bonne porte d’entrée dans l’univers des MOOC, vous apportant des éléments pour vous aider dans vos apprentissages futurs.

Le programme :

  1. Qu’est-ce que l’apprentissage : Éléments sur le fonctionnement de la pensée et du cerveau dans l’apprentissage. Introduction aux éléments qui seront développés plus tard dans le cours.
  2. Chunking (Empaqueter) : Comment le fait d’organiser les informations en paquets permet d’optimiser l’apprentissage, la compréhension et la créativité.
  3. Procrastination et mémoire : Comment favoriser la mémorisation et gérer la procrastination.
  4. Débloquer son potentiel : Techniques pour optimiser son apprentissage et organiser son travail.

L’évaluation et la validation

L’évaluation est faite à base de QCM mais aussi de questions ouvertes consistant à analyser ses propres expériences d’apprentissage au regard de ce qui a été vu en cours. L’examen terminal consiste à s’approprier le contenu du cours en réalisant un support de présentation de celui-ci en fonction d’un public que vous aurez vous-même choisi (ex : présenter ce contenu à des enfants, sous forme de vidéo, de powerpoint, etc. ; exemples ici). L’évaluation est faites par les pairs, c’est-à-dire par d’autres personnes suivant le cours, selon des critères précis et détaillés. Depuis que le cours est passé en auto-gestion en termes de rythme, les travaux à remettre ont été quelque peu allégés, mais restent inchangés pour l’essentiel d’entre eux. Par ailleurs, il est possible d’obtenir un certificat vérifié pour ce cours contre la somme de 49$. Ce certificat peut être valorisé dans un CV ou sur un profil LinkedIn par exemple, mais il servira plus comme une motivation à avancer dans le cours pour certains que comme un véritable diplôme reconnu par tout employeur. On peut de toute manière commencer le cours et décider d’opter pour ce certificat plus tard si on estime cela pertinent. La reconnaissance de tels certificats est encore assez faible pour le moment, mais cela risque d’évoluer dans les années à venir.

Conclusion

L’intérêt

Le cours est très didactique et apporte une très bonne explication de la manière dont fonctionnent les apprentissages. Si ce contenu est vraiment très accessible, les enseignants ont néanmoins un soucis d’exactitude et scientificité. Il propose par ailleurs énormément de techniques et de conseils qui permettront à tout un chacun de progresser et d’optimiser ses apprentissages et l’organisation de son travail. Ce MOOC est donc pratique, enrichissant et s’appuie sur des évaluations efficaces. Ces dernières participent à l’acquisition des connaissances, à l’assimilation des techniques apportées par le cours, et incitent à la réflexion et à la pratique.  Par ailleurs, la durée de l’enseignement est suffisamment brève (4 semaines à raison de 3/4h par semaine) et ne représente donc pas un engagement très important. Ce rythme est de surcroît flexible puisque non défini à l’avance : on peut étaler cet apprentissage sur deux mois ou tout terminer en 2 semaines par exemple.

Les limites

Le cours est intégralement en anglais, mais des sous-titres en français sont disponibles pour toutes les vidéos du cours. Néanmoins, les quiz sont en anglais, tout comme les travaux qu’il faudra rendre dans la langue de Shakespeare. Si vous ne maîtrisez pas suffisamment l’anglais, vous pourrez accéder au contenu, mais vous serez limité(e) dans l’application des exercices et dans les échanges avec la communauté d’apprenants.

Mise à jour : Une version intégralement en français est désormais disponible sur coursera. Il n’y a donc plus aucune raison de s’en priver !

 

En résumé « Apprendre à apprendre : des outils mentaux puissants qui vous aideront à maitriser les matières difficiles » est un cours bien construit, accessible et intéressant. Il peut constituer une très bonne porte d’entrée dans l’univers des MOOC, surtout qu’il donne des clés pour optimiser les apprentissages : cela s’avèrera particulièrement utile si vous participez à d’autres MOOC par la suite.

Avatar

Bastien Wagener

Docteur en psychologie et Maître-praticien PNL, je suis passionné à la fois par le développement personnel, mais aussi par la recherche sur les capacités et potentialités incroyables de l’être humain!

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Nicole Charest
8 mois plus tôt

Bonjour M. Wagener

Apprendre comment apprendre (ACA), la version française du cours Learning How to Learn est maintenant disponible sur Coursera. ÈA l’instar de LHTL, le MOOC est gratuit mais la certification est payante.

trackback

[…] suivre ce MOOC. En effet, si vous avez déjà terminé d’autres cours sur le sujet (comme celui-ci, par exemple), « Apprendre et enseigner avec les sciences cognitives » vous fournira des […]

Hugo
Hugo
5 années plus tôt

Pour avoir suivit ce cours, je le conseil vivement à tous.
Il remet en cause certaines techniques souvent utilisées lors de séance d’apprentissage, et en proposent de nouvelles qui sont scientifiquement prouvé et réellement efficaces.

Ceci a été mon premier MOOC, et l’aspect didactique et la pédagogie des professeurs est vraiment idéal pour une première fois.

5
0
Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x