fbpx

Le travail est un élément essentiel du bien-être. Il contribue à déterminer et à construire notre identité, nous donne des opportunités d’interactions et de support social, nous fournit des buts et des défis… Bref, il nous apporte de nombreux bénéfices.

Lorsqu’une personne est épanouie au travail, elle est globalement plus satisfaite dans la vie en générale1,2. De même, les personnes qui ont un travail sont en général plus heureuses que les personnes sans emploi. Tout cela peut certes paraître évident, mais il est toujours mieux de s’appuyer sur des faits scientifiques pour souligner ce lien entre travail et épanouissement personnel.

Et bien sûr, si le travail peut apporter beaucoup, il peut en toute logique aussi représenter une source d’insatisfaction et de souffrance psychologique. Par exemple, un excès d’investissement dans le travail aura des conséquences négatives. En effet, ce surinvestissement se fera nécessairement au détriment des autres domaines de la vie. Vous avez d’ailleurs probablement déjà entendu le terme « workoholics » pour désigner ces personnes qui développent une véritable « addiction » au travail.

Quoi qu’il en soit, un emploi épanouissant reste indispensable au bonheur puisqu’il apporte de la reconnaissance et des opportunités de développement aux individus, en plus des revenus, indispensables.

 

Comment identifier un emploi épanouissant ?

Pour répondre à cette question, la recherche en psychologie positive a identifié les éléments centraux qui déterminent l’épanouissement au travail. On parle dans la littérature de « Gainful employment » pour décrire un emploi épanouissant ayant des répercussions positives. Tout ceci est, bien entendu, en partie dépendant de la personne qui occupe l’emploi en question. Il n’y a donc pas de « job parfait » dans l’absolu, mais plutôt des caractéristiques positives qui doivent s’adapter à la personnalité de chaque individu.

Ainsi, occuper un poste en rapport avec ses propres forces et talents constitue un élément essentiel pour s’épanouir au travail. Cependant, bien d’autres critères sont à prendre en compte pour qualifier un emploi d’épanouissant. Toutefois, quel que soit le domaine, les 9 caractéristiques suivantes seront toujours déterminantes et incontournables3.

1. Variété des tâches effectuées

Pour se sentir bien, il est important de ne pas réaliser systématiquement les mêmes tâches de la même manière. Cela permet d’éviter l’ennui et de maintenir l’implication et la motivation. Un emploi satisfaisant doit offrir un minimum de variété.

2. Un environnement de travail sûr

Il s’agit ici tout simplement du fait de bénéficier d’un environnement où la santé physique de l’individu et sa sécurité sont garanties. Il en va de même au niveau psychologique.

3. Un salaire suffisant

Le salaire n’est bien évidemment pas non plus anecdotique. Pour se sentir bien au travail, il faut gagner sa vie correctement. Cet élément ne prévaut pas pour autant. Plus le salaire est important et moins il apporte de « bonheur » supplémentaire. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter cet article complet sur le sujet.

4. Le sens

S’épanouir passe également par le fait d’avoir l’impression de contribuer à la vie des autres ou à la société à travers son travail. Il faut trouver du sens à ce que l’on fait, être « fier » de ce que l’on réalise.

5. Satisfaction et bonheur

Cet aspect fait simplement référence au fait de prendre du plaisir dans son travail. Certes, aucun emploi ne peut procurer une joie permanente. Un travail qui n’en procurerait jamais serait en revanche plus proche de la corvée de l’emploi épanouissant.

6. Engagement et implication

L’engagement nécessite en premier lieu de savoir ce qui attendu de nous au travail. Il faut également avoir l’opportunité d’exprimer ses talents et d’exercer ses compétences pour se sentir engagé. L’implication quant à elle correspond au fait de se sentir lié à son organisation, concerné par son travail.

7. Performances et objectifs

Le fait d’atteindre des buts et d’être efficace au travail est primordial. Cela passe par des feedbacks factuels et constructifs, de la part de supérieurs et/ou de collègues. Pour être heureux, il faut se sentir performant. Il s’agit donc de développer son sentiment d’efficacité personnelle au travail.

8. Camaraderie et affiliation

Cette dimension regroupe la camaraderie et la loyauté envers les collègues, les supérieurs et la structure dans laquelle on évolue. Lorsque l’on a de bonnes relations humaines au travail, on s’implique bien plus. Créer des liens positifs et sains au dans le cadre professionnel est quelque chose d’agréable, d’utile et de central pour l’épanouissement personnel, mais aussi pour l’efficacité. Si on fait partie d’une équipe et d’une structure que l’on perçoit comme soudée et solidaire, l’implication au travail sera d’autant plus grande.

9. Respect et reconnaissance de la diversité

Un environnement de travail qui respecte et apprécie les individus dans leur diversité sera également une source d’épanouissement personnel et de bien-être. Par diversité, on entend ici autant l’aspect ethnique, que culturel ou professionnel. Un tel lieu de travail sera plus dynamisant et procurera plus d’émotions positives.

 

Évaluez votre emploi actuel

Il faut donc beaucoup d’ingrédients pour qu’un emploi soit épanouissant, peu importe le secteur d’activité ou le poste en question. Mais le plus important est de pouvoir se situer précisément par rapport à son emploi actuel. Pour ce faire, je vous propose de passer le test ci-dessous3. Il a été traduit et mis en forme par mes soins afin de vous permettre de savoir si votre emploi actuel est à la hauteur de vos attentes.

Les résultats que vous obtiendrez constituent autant de pistes de réflexion pour améliorer certains aspects de votre emploi actuel ou réfléchir à d’autres opportunités de carrière. Si à l’inverse vous constatez que votre job est tout à fait épanouissant, vous pourrez l’apprécier d’autant plus et en tirer plus de plaisir.

Quoi qu’il en soit, vous aurez déjà un ensemble d’éléments quantifiables pour vous situer. Aussi, n’hésitez pas à prendre les quelques minutes requises pour faire ce test. Dites-moi ce que vous pensez de vos résultats en commentaire !

 

 

Conclusion

Même si nous savons tous intuitivement si notre emploi nous apporte du bonheur à un instant T, il est souvent difficile de se situer de façon précise, objective et globale vis-à-vis de ce dernier. En explorant les dimension liées à un travail épanouissant et en passant le test proposé ici, vous devriez pouvoir avancer plus aisément vers un mieux-être professionnel.

Bien sûr, tout emploi présente des périodes difficiles, moins agréables. Cependant, cela ne devrait jamais devenir une norme ou une fatalité. Et lorsque c’est malheureusement le cas, il est indispensable de poser un diagnostic clair pour changer les choses !

 

Références

  1. Hart, P. M. (1999). Predicting employee life satisfaction : A coherent model of personality, work, and nonwork experiences, and domain satisfactions. Journal of Applied Psychology, 84(4), 564‑584.
  2. Judge, T. A., & Watanabe, S. (1993). Another look at the job satisfaction-life satisfaction relationship. Journal of Applied Psychology, 78(6), 939‑948.
  3. Lopez, S. J., Pedrotti, J. T., & Snyder, C. R. (2019). Positive psychology : The scientific and practical explorations of human strengths (Fourth edtion). SAGE.
Avatar

Bastien Wagener

Docteur en psychologie et Maître-praticien PNL, je suis passionné à la fois par le développement personnel, mais aussi par la recherche sur les capacités et potentialités incroyables de l’être humain!

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Aperçu du livre "Plus efficace & plus heureux" avec commentaires

1
0
Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x