fbpx

Identifier et apprivoiser ses points forts est une démarche importante lorsqu’on souhaite s’épanouir d’un point de vue personnel et professionnel. Toutefois, connaître ses atouts ne garantit pas de les utiliser de manière appropriée en toutes circonstances. Une force peut parfois devenir contreproductive ou plus simplement être inhibée dans certaines situations. Heureusement, certains outils peuvent nous aider à mieux exploiter nos atouts.

 

Rééquilibrer l’utilisation de ses forces

Les forces de caractère sont un ensemble de qualités que nous possédons tous. Toutefois, certaines d’entre elles sont plus représentatives de notre personnalité. Et pour bien les utiliser, la première étape consiste à les identifier via un test scientifiquement validé.

Exprimer ces forces dans nos actions n’est en revanche pas une garantie de succès, d’acceptation sociale ou de choix idoine. On peut par exemple surutiliser une force et donner l’impression de réagir à une situation avec trop d’intensité. Cela peut alors avoir des conséquences négatives sur des tiers. Mais il y a encore plus de risques de sous-utiliser régulièrement nos atouts. Dans ce cas, on ne se montre pas sous son meilleur jour, soit en ne se hissant pas à la hauteur des exigences de la situation, soit en manquant de sincérité ou d’investissement.

Prendre conscience de ces biais peut grandement améliorer notre quotidien et nous pousser à les corriger. Comprendre la surutilisation des forces n’est cependant pas toujours chose aisée. C’est pourquoi j’ai consacré un article du blog à ce sujet, afin de vous aider à mieux saisir en quoi une utilisation inadaptée des forces peut jouer contre vous et vos objectifs.

Aujourd’hui, je vous propose de compléter ce travail en découvrant deux exercices spécialement conçus pour avancer sur cet aspect :

  • Analyser un problème sous l’angle des forces
  • Ajuster l’utilisation d’une force

Ces deux exercices nécessitent de passer le test des forces de caractère de l’institut VIA au préalable.

 

Analyser un problème sous l’angle des forces

Ce premier exercice est un bon moyen d’adopter une nouvelle perspective sur un problème. Il permet également de développer les compétences de résolution de problèmes tout en s’appropriant davantage ses forces. Ici, l’objectif est de passer d’une approche focalisée sur le problème à une approche focalisée sur les forces.

Comment procéder ?

Liste illustrée des forces et de leur utilisation excessive ou insuffisantePour faire ce travail, suivez ces 5 étapes.

  1. Choisir un problème, une difficulté. Détaillez par écrit le problème avec lequel vous luttez actuellement. Incluez autant de précisions que possible afin d’explorer pleinement le sujet et de bien identifier tous les tenants et aboutissants.
  2. Mesurer l’impact. Identifiez le domaine de vie touché par ce problème. Si celui-ci a des effets multiples, trouvez le domaine qu’il perturbe le plus. Cela peut concerner le travail, la vie de famille, les amis, la santé, les loisirs, etc.
  3. Évaluez vos comportements. Pensez à vos actions. Parmi celles-ci, quelles sont celles qui contribuent au problème ? Y a-t-il quelque chose que vous faites de manière excessive ? insuffisante ? Couchez votre diagnostic sur le papier.
  4. Revenir aux forces. Reprenez vos notes de l’étape précédente. Reformulez votre diagnostic en termes de force(s) sur- ou sous-utilisée(s). Même si une force n’est jamais une mauvaise chose, on ne les utilise pas toujours de la meilleure manière. Il arrive par exemple qu’on attache trop d’attention aux détails (force : discernement et pensée critique) ou qu’on s’accroche désespérément à un plan (force : persévérance) au lieu d’être flexible. Pour vous aider, référez-vous au schéma ci-contre.
  5. Passer à l’action. Pour finir, décrivez au moins une action que vous pouvez réaliser pour résoudre le problème. Celle-ci doit mettre à l’honneur la force liée mais y mettre une limite, pour éviter de la sur- ou de la sous-utiliser.

En faisant ce recadrage, vous trouverez plus aisément des solutions pour avancer en vous appuyant sur vos forces, plutôt qu’en vous focalisant directement sur le problème à résoudre.

 

Ajuster l’utilisation d’une force

Ce deuxième exercice est plus à envisager comme un travail de fond. Ici, l’idée est de mieux exploiter vos forces au quotidien. Cet outil peut tout à fait faire suite au remplissage de la roue des forces, présentée dans cet article.

Comment procéder ?

Voici les étapes à respecter pour utiliser vos forces de manière équilibrée :

  1. Choisissez une force qui vous caractérise ou qui vous serait utile. Sélectionnez une de vos forces « signature » que vous souhaitez mieux exploiter ou que vous avez tendance à sur ou sous-utiliser dans certaines situations.
  2. Le cas de la surexploitation. Identifiez un moment où vous avez surutilisé cette force. Détaillez par écrit ce que vous avez fait et quelles étaient les conséquences de vos actions. Sur un spectre de « trop peu » à « trop » avec « optimal » pile au milieu, imaginez où se situe l’utilisation de votre force dans cette situation.
  3. Le cas de la sous-exploitation. Pensez maintenant à un moment où vous avez sous-utilisé cette force. Décrivez ici aussi ce que vous avez fait et ce que cela a produit. Situez l’utilisation de votre force sur le même spectre que précédemment.
  4. L’utilisation optimale. Maintenant, pensez à un moment où vous avez utilisé cette force de manière optimale. Ni trop, ni trop peu. Décrivez à quoi cela ressemblait, et ce que cela a donné. Notez que le niveau d’utilisation optimale n’est pas toujours le même d’une situation à l’autre. Aussi, choisissez un moment ou l’équilibre ne consiste pas à se retenir ou à se lâcher totalement.

Une fois ce travail réalisé, reprenez vos notes et posez-vous les questions suivantes :

  • Avez-vous tendance à « mal » utiliser cette force dans votre quotidien ? Si oui, votre tendance est-elle plutôt à la sur- ou à la sous-utilisation ?
  • Qu’est-ce qui déclenche votre « mauvaise utilisation » de cette force ? (un contexte particulier ? une personne ? un état émotionnel ?…)
  • Que pourriez-vous faire pour utiliser cette force de façon plus optimale à l’avenir ?

À partir de cette réflexion, vous pouvez imaginer quelques actions simples et adaptées pour ajuster votre utilisation de cette force dans les jours à venir. Suivez vos progrès et prenez le temps de faire un bilan après une ou deux semaines.

 

Conclusions

Extrait d'un guide des forces complété

Se réaliser vous propose le guide des forces (en version papier ou numérique) avec de nombreux exercices pour exploiter pleinement vos forces.

Découvrir ses forces est souvent un moment de plaisir, et parfois aussi de surprise. Néanmoins, cela ne suffit pas pour tirer pleinement parti de cette approche de la personnalité afin de gagner en épanouissement et en efficacité. Comme je l’indique dans le guide des forces, il faut prendre le temps de s’approprier ses résultats, puis de mettre en place des actions pour que les choses évoluent positivement.

Cela passe d’abord par le fait d’utiliser davantage ses forces au quotidien. En effet, le cas de la sous-utilisation est le plus répandu. Toutefois, il arrive fréquemment qu’une ou deux de nos forces soient surexploitées dans certaines circonstances. Il faut alors apprendre à les ajuster pour mieux avancer dans ses projets et pour apaiser certaines relations. Comme souvent, le tout est de trouver un juste milieu. Parfois, l’expression intense et marquée d’une force est le meilleur choix dans un contexte donné. À d’autres occasions, nos objectifs seront mieux servis par une mise en retrait de certains de nos tropismes. Pour que nos points forts restent des points forts, il faut donc pleinement se les approprier. Il s’agit certes d’un travail de longue haleine, mais il est vraiment payant !

 

Références

Voir les références
  • Niemiec, R. M. (2017). Character strengths interventions : A field guide for practitioners. Hogrefe.
  • Niemiec, R. M., & McGrath, R. E. (2019). The power of character strengths : Appreciate and ignite your positive personality. VIA Institute on Character.

Bastien Wagener

Docteur en psychologie et Maître-praticien PNL, je suis passionné à la fois par le développement personnel, mais aussi par la recherche sur les capacités et potentialités incroyables de l’être humain!

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Aperçu du livre "Plus efficace & plus heureux" avec commentaires

1
0
Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à laisser un commentaire !x