Avoir envie d’apprendre, c’est explorer de nouvelles choses, élargir ses horizons, découvrir le monde. Et ce désir d’apprendre est un état d’esprit qui s’exerce au quotidien. Cela passe bien sûr par le fait de prêter attention à ce qui nous entoure, mais aussi de questionner, de creuser les choses pour aller au-delà des évidences. En s’inscrivant dans cette démarche, on sort de sa zone de confort, on continue à se développer et on évite de tomber dans une routine mortifère. Aller au devant de nouveaux apprentissages, c’est aussi développer son sentiment d’efficacité personnelle, et voir les obstacles et les erreurs comme autant d’opportunités pour évoluer.

Dans le monde professionnel actuel, il est évidemment plus que jamais nécessaire de s’inscrire dans une démarche d’apprentissage permanente. Les mutations sont de plus en plus rapides et nombreuses, et il devient nécessaire d’assimiler de nouvelles méthodes et de maîtriser de nouveaux outils régulièrement. Cela ne passe d’ailleurs pas nécessairement par des séminaires de formation. L’apprentissage est en effet d’abord une démarche, une posture que l’on peut adopter au quotidien. Au niveau personnel enfin, apprendre et découvrir de nouvelles choses nous permet aussi d’étendre notre univers mental, de faire de nouvelles rencontres, de développer de nouveaux points de vue…

Alors, comment développer et entretenir votre désir d’apprendre ? Dans cet article, je vous propose quelques pistes éprouvées pour vous aider.

 

10 outils pour développer et entretenir votre désir d’apprendre

Il n’existe pas une seule et bonne manière de saisir toutes les occasions d’apprendre. Ci-dessous, je vous propose 10 approches : à vous de tester celles qui vous parlent. Faites des essais, adaptez et appropriez vous pleinement les démarches qui fonctionnent le mieux pour vous.

1. Cultivez votre désir d’apprendre au quotidien

Pour tirer les leçons de toutes vos expériences, vous pouvez tenir un journal d’apprentissage. Prenez quelques minutes chaque jour pour vous répondre, par écrit, aux questions suivantes :

  • Qu’ai-je appris aujourd’hui ?
  • Qu’est-ce qui m’a étonné aujourd’hui ?
  • Qu’ai-je envie de faire de ce que j’ai appris ?

Ceci vous permettra de tirer les leçons des expériences vécues et d’en tirer tous les bénéfices. Par ailleurs, vous en apprendrez plus sur votre manière d’appréhender les choses, et vous découvrirez probablement de nouveaux centres d’intérêt à creuser.

2. Prenez le temps de faire le point

N’hésitez pas à vous arrêter un moment pour faire le point sur votre vécu de manière approfondie. Vous pouvez prendre un petit moment chaque semaine ou chaque mois, ou au contraire faire un point en fonction des projets ou des expériences que vous venez de vivre. Demandez-vous quelles leçons vous pouvez tirer de divers situations, afin d’en récolter tous les fruits. Voici quelques exemples de situations qui peuvent se prêter à l’exercice :

  • Voyage
  • Lecture
  • Conflit interpersonnel
  • Découverte inopinée
  • Situation sociale
  • Erreur commise
  • Présentation en public
  • Examen

3. Nourrissez votre désir d’apprendre

Randonneuse qui observe un paysage montagneuxPour s’inscrire dans une démarche d’apprentissage, il faut adopter une attitude mentale qui permette de faire « feu de tout bois ». Toute situation est une source d’apprentissage potentielle. Celui-ci peut être tout à fait modeste, assez conséquent, voire faire complètement basculer votre vision du monde.

Afin de nourrir votre désir d’apprendre, tentez, dans la semaine qui arrive, d’adopter les comportements suivants :

  • Regardez, autant que faire se peut, chaque moment comme un moment d’apprentissage potentiel
  • Faites des recherches d’informations complémentaires quand vous avez l’impression de n’avoir qu’une compréhension superficielle d’un sujet
  • Observez ce que provoquent les situations nouvelles que vous vivez en termes d’émotions et de créativité (ou d’inspiration)
  • Quand vous découvrez un nouveau concept ou une nouvelle idée, tentez de la formaliser pour mieux l’appréhender
  • Partagez votre démarche (et vos découvertes) avec les autres. Transmettez votre enthousiasme via une attitude d’ouverture, d’échange et de questionnement permanent

4. Adoptez un état d’esprit de développement

Se mettre dans un état d’esprit de développement, c’est penser qu’il est toujours possible d’apprendre de nouvelles choses et de développer de nouvelles compétences quel que soit notre âge. Cela n’est d’ailleurs pas une croyance infondée, puisque n’importe quel talent – ou compétence exceptionnelle – est toujours fondé sur une pratique délibérée, c’est-à-dire sur le travail et l’entraînement.

Cultiver l’état d’esprit de développement et entretenir le désir d’apprendre fonctionnent main dans la main. Accueillez les défis comme des opportunités et concentrez-vous sur le processus plutôt que de tout miser sur les seuls résultats. Cherchez à identifier la manière dont vous pourriez progresser dans tel ou tel domaine, ne serait-ce qu’un tout petit peu. Ceci vous permettra de passer progressivement à un état d’esprit de développement.

5. Apprenez en ligne

Quel que soit vos centres d’intérêt, les plateformes d’apprentissage en ligne sont légion. Si vous parlez anglais, vous trouverez certainement des cours sur n’importe quel sujet qui vous intéresse. Mais même en français, les opportunités sont nombreuses. Je vous invite à explorer les plateformes suivantes pour acquérir de nouvelles compétences, ou plus simplement pour élargir vos horizons :

6. Questionnez des « experts »

Conversation entre un homme et une femme

Les opportunités d’apprendre viennent également de nos relations, professionnelles ou personnelles. N’hésitez pas à chercher les conseils de personnes plus expertes que vous si vous souhaitez développer des compétences dans un domaine particulier.

Sans aller jusqu’à une démarche d’apprentissage, vous pouvez plus simplement demander à vos proches, ou à des professionnels que vous côtoyez, de vous en dire plus sur leur domaine d’expertise. Les gens refusent rarement de prendre un moment pour parler de ce qui les passionnent. Ces simples conversations peuvent être des sources d’inspiration et de découvertes.

7. Organisez-vous

Vous avez peut-être déjà envie de développer de nouvelles compétences, mais vous ne trouvez pas le temps pour ce faire. Inutile pour commencer de consacrer 10h par semaine à une nouvelle activité. Commencez modestement, avec des tâches simples ne nécessitant que quelques minutes. Par exemple, si vous souhaitez apprendre une langue, vous pouvez commencer par 5 petites minutes quotidiennes. Bien sûr, il faudra monter en puissance par la suite, mais le plus important est de mettre le pied à l’étrier.

Deuxième point d’importance : fixez-vous des rendez-vous. Si vous désirez vraiment apprendre quelque chose, alors vos sessions d’apprentissage méritent d’être inscrites sur votre agenda, comme n’importe quel rendez-vous (ou comme vos séances de sport). Réservez des créneaux et tenez vos engagements !

8. Fixez-vous le bon objectif

Si vous souhaitez apprendre quelque chose de manière plus approfondie, vous devrez vous fixer des objectifs. Comme avec n’importe quel projet, la méthode est toujours la même : vos buts doivent être précis, datés, réalistes, et prendre en compte votre environnement.

Pour plus d’éléments sur la fixation d’objectifs, consultez les articles suivants :

9. Lisez !

Femme dans les allées d'une bibliothèque

Lire permet de découvrir de nouveaux univers, d’apprendre de nouvelles choses et de développer son vocabulaire. La lecture est aussi associée à la réussite dans les études et la vie professionnelle. Privilégiez les livres, mais ne négligez pas non plus les articles en ligne ou les revues, qui peuvent être d’excellents moyen de d’apprendre de nouvelles choses sur un sujet qui retient votre attention.

Par ailleurs, lire développe les connexions entre zones cérébrales et favorise la créativité, la mémoire et l’attention. Autant de compétences indispensables pour apprendre. Lire est donc sans conteste une très bonne pratique pour entretenir le désir d’apprendre et la curiosité.

10. Trouvez des partenaires ou des communautés d’apprentissage

Rien de mieux pour entretenir votre motivation que d’intégrer un groupe de passionnés sur votre sujet de prédilection. Explorez les communautés en ligne sur reddit, au sein de groupes Facebook ou de serveurs Discord pour échanger sur les domaines qui suscitent votre intérêt. Quand c’est possible, n’hésitez pas non plus à aller à la rencontre d’associations, ou à découvrir des lieux qui font écho à vos passions.

 

Suivez vos envies et apprenez sans jamais vous arrêter

S’il y a un domaine qui a toujours attiré votre curiosité ou piqué votre intérêt, mais que vous ne l’avez jamais exploré, ne reportez pas une énième fois les choses. Trouvez des informations sur le net, des articles, vidéos et autres ressources. Lisez des livres sur le sujet, interrogez des experts. Et si vous tombez sur des choses trop compliquées pour vous, ne vous résignez pas pour autant. Il faut simplement trouver les premières marches à la bonne hauteur.

On peut apprendre à n’importe quel âge, et c’est même une des conditions de la bonne santé mentale et physique. Alors restez curieux et ne vous interdisez aucun apprentissage. Vous en sortirez plus épanoui et vous protégerez votre cerveau d’un vieillissement précoce.

Avatar

Bastien Wagener

Docteur en psychologie et Maître-praticien PNL, je suis passionné à la fois par le développement personnel, mais aussi par la recherche sur les capacités et potentialités incroyables de l’être humain!

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
1
0
Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x