Lorsque l’on s’attaque à un nouveau projet ou qu’on se trouve dans une période de changement important, il est intéressant de prendre le temps d’analyser la situation. On peut bien sûr réfléchir à ses objectifs, ou travailler directement sur le projet qui nous intéresse. Cependant, une analyse sous l’angle de sa situation personnelle peut apporter une perspective complémentaire aux approches précitées.

En plus d’être assez rapide à mettre en place, ce type d’analyse peut même s’employer avant d’avoir un projet précis, lorsqu’on se trouve dans une période d’instabilité ou de questionnement. Voyons comment vous pouvez analyser votre propre situation grâce à un outil efficace, le SWOT personnel.

 

Qu’est-ce que le SWOT personnel ?

Le SWOT personnel est une grille d’analyse qui permet de rassembler et de hiérarchiser les éléments à prendre en compte avant de s’engager sur un nouveau projet. Contrairement au SWOT « classique », on se concentre sur soi-même en tant que porteur du projet, et non sur le projet en tant que tel. Le terme « SWOT » correspond à 4 dimensions :

  • Strengths : forces à consolider ou à développer. Points forts, compétences, expériences, points positifs.
  • Weaknesses : faiblesses à réduire, à éradiquer, à compenser ou à contourner. Éléments potentiellement bloquants, freins.
  • Opportunities : opportunités à saisir. Tout ce qui est en adéquation avec son profil, ses envies, ses appétences.
  • Threats : menaces à contourner ou à contrer. Éléments qu’on ne maîtrise pas ou qui peuvent peser sur la situation.

Pour mieux comprendre ce que recoupe le SWOT personnel, je vous propose quelques éléments dans la grille ci-dessous. Celle-ci est plus axée sur l’aspect professionnel, mais peut tout à fait se décliner dans d’autres domaines.

grille swot

 

Dans le SWOT personnel, on ne se concentre donc pas sur les forces, faiblesses, opportunités et menaces liées au projet en tant que tel. C’est bien sur vous que porte l’analyse.

Dans quel cas l’utiliser ?

L’objectif de cet outil est d’établir un diagnostic de votre situation à un instant donné. Le SWOT « classique » a été développé pour l’analyse de projet, notamment pour penser un projet par rapport à l’environnement dans lequel celui-ci se situe. Avec le SWOT personnel, on utilise la même approche au niveau de l’individu pour faire un point et aider à la prise de décision.

Cette technique peut être utilisée dans divers contextes : changement de carrière, bilan de compétences, recherche d’emploi, réponse à une opportunité au niveau professionnel, lancement d’une activité, définition d’un projet de retraite, lancement d’un projet de vie, etc.

Le SWOT personnel doit en revanche toujours être réalisé par rapport à un projet ou une ambition déterminée. Mais rassurez-vous, vous pouvez utiliser cet outil même si votre projet n’est pas encore bien arrêté (ex : questionnement sur votre carrière, envie de faire « autre chose », etc.). Vous pouvez donc très bien partir d’un simple questionnement. Cet outil vous permettra alors de recueillir les informations pertinentes et d’avoir un cadre d’analyse pour les organiser.

À l’inverse, si vous avez un projet très précis en tête, il sera utile pour analyser votre positionnement en tant que porteur de projet. Enfin, si c’est sur le projet que vous souhaitez directement travailler, je vous invite plutôt à utiliser le SWOT « classique ».

 

Consignes

Pour utiliser le SWOT personnel, vous pouvez procéder en 4 temps :

  1. Recueillez les données sur votre environnement. Listez toutes les informations disponibles, puis catégorisez-les en opportunités ou en menaces. Certains éléments peuvent d’ailleurs posséder à la fois des aspects positifs et négatifs.
  2. Rassemblez les informations sur vous. Listez toutes vos compétences et expériences, puis catégorisez-les en atouts ou en faiblesses. Demander une description de vos qualités ou défauts à des proches pourra vous aider à avoir une vision plus objective. Vous pouvez également compléter ce portrait en faisant l’analyse de vos forces de caractère.
  3. Faites la synthèse des informations principales sur la matrice du SWOT personnel, en les priorisant (par importance ou par degré d’impact sur la prise de décision).
  4. Prenez une décision par rapport à votre projet. En analysant votre matrice, vous pourrez décider si les compétences et l’expérience que vous possédez permettent de saisir les opportunités présentes, ou s’il vous faut au contraire monter en compétence pour ce faire. Prenez également un moment pour analyser l’ampleur des menaces et des inconvénients présents.

Ne négligez pas l’étape de priorisation des informations récoltées : les faiblesses ou forces qui n’ont virtuellement pas d’impact sur le projet n’ont pas leur place dans votre SWOT personnel. Ainsi, on sélectionnera uniquement les informations pertinentes vis-à-vis du projet ou du questionnement traité. Il ne s’agit néanmoins pas de faire un tri expéditif. Commencez par récolter systématiquement tous les éléments, puis triez-les dans un deuxième temps seulement. Ces deux étapes doivent être séparées pour être bien exécutées.

Pour vous aider, je vous ai préparé une fiche-outil regroupant l’essentiel sur le SWOT personnel ainsi qu’une grille vierge à compléter :

Aperçu fiche SWOT personnel

Téléchargez la fiche du SWOT personnel

 

Analyser son SWOT personnel

L’efficacité de cet outil réside dans l’objectivité de l’analyse. Il ne s’agit ni d’être excessivement pessimiste, ni d’enjoliver la réalité. Il faut rester factuel et éviter les interprétations. Quand vous avez un doute, revenez aux faits. Une fois le SWOT terminé, il est toujours intéressant d’obtenir le regard d’un ami sur celui-ci pour affiner votre vision de la situation. Le fait de mettre les choses par écrit permet par ailleurs de prendre le recul nécessaire pour procéder à une auto-évaluation plus juste et complète.

Procédez zone par zone avant d’effectuer l’analyse globale de la situation :

  • Les points forts. Quand ceux-ci sont identifiés, ils sont plus faciles à mettre en avant et à utiliser pour porter le projet ou le « vendre ».  De même, une force personnelle qui n’est pas mise à contribution dans un projet peut créer un manque. Il peut alors être intéressant de réfléchir à la manière dont cet atout pourrait s’intégrer à votre projet/questionnement pour l’enrichir.
  • Les faiblesses. Une fois circonscrites, on peut mettre en place un plan d’action pour combler ces lacunes, les compenser par des forces, se former, etc. Parfois, un point faible n’est que l’envers d’une qualité. Dans ce cas, il s’agira plutôt de mettre la qualité en évidence. L’objectif est de faire en sorte que ce point faible ne vienne pas entraver votre projet.
  • Les opportunités. Elles peuvent quelquefois être éloignées de votre sphère d’intérêt immédiate, tout en réactivant des envies et des rêves anciens (ce qui peut être assez mobilisateur). Les opportunités dépendent des expériences passées, des atouts mais aussi de l’ambition de chacun. Prenez le temps de les situer en termes d’accessibilité.
  • Les menaces. Les éléments regroupés ici permettent de comprendre les freins et les entraves à votre projet. Réfléchissez aux stratégies que vous pourriez développer pour les anticiper et les contrer.

Notez enfin qu’il est plus intéressant de s’appuyer sur ses forces que de vouloir principalement combler ou compenser des faiblesses. Ainsi, cherchez plutôt à identifier les opportunités qui correspondent à vos forces, et considérez-les en priorité.

 

Le SWOT personnel n’est que le commencement !

Une fois votre analyse terminée, il faudra passer à l’action. Pour ce faire, redéfinissez précisément votre objectif puis planifiez votre travail pour avancer sur le projet ou le questionnement identifié à l’origine. Vous serez alors en mesure de formuler un plan d’action précis. La phase de réflexion est indispensable, mais elle doit toujours se transformer en actions concrètes pour prendre tout son sens !

Alors, quelles sont vos opportunités du moment ? Quelles forces peuvent vous aider à les saisir ?

 

Avatar

Bastien Wagener

Docteur en psychologie et Maître-praticien PNL, je suis passionné à la fois par le développement personnel, mais aussi par la recherche sur les capacités et potentialités incroyables de l’être humain!

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Doumbia
Doumbia
15 jours plus tôt

Bonjour Bastien,

Merci beaucoup pour ce beau partage.
Je m’appelle Ismael Doumbia et je suis technicien dans la biomethanisation depuis Août 2016 et j’aimerai me donner une nouvelle directive à ma vie professionnelle ..comme faire une licence professionnelle ensuite faire un master ….Mais je ne peux arrêter mon travail car je n’ai plus mes parents et je n’ai pas d’autre soutient financière …
Avez-vous des conseils pour moi ?

trackback

[…] Faites un bilan de la situation actuelle, sous différents aspects (professionnel, personnel, santé physique, santé mentale, équilibre psychologique, confiance en soi, compétences, rêves, limites) : où en êtes-vous sur votre chemin de vie ? En êtes-vous satisfait ? Qu’est-ce que vous aimez faire ? Qu’est-ce que vous voulez faire ? Et surtout, pourquoi ? Pour vous aider à dresser ce bilan, vous pouvez utiliser le SWOT personnel. […]

trackback

[…] faiblesses, opportunités et menaces. Pour les détails, vous pouvez vous reporter au livre ou consulter le site suivant. Le flow sera optimal lorsque nous serons dans notre zone de forces et […]

mac
mac
2 années plus tôt

Bonjour
Super article
Il m a permis d avoir une bonne idée de ce qu est un swot
Merci

7
0
Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x